Le vieux Bistrot

Didier Boutet, artist,artiste,drawing,dessin,painting,pastelliste,peinture,pastels,portraits,plein air,Flous artistiques,paysages,motif,still life,nature morte,Vexin,France,art,pastel sec,figurative painter,contemporary,painter,painting,gallery,art,portrait,impressionism,artwork, Degas
Le vieux Bistrot ::: 42x29cm

 

J’ai utilisé ce thème il y a quelques mois, me basant sur un travail effectué lors d’une journée de stage mené par Penelope Milner, (stage un peu court que j’aimerais poursuivre en 2018). J’étais sorti frustré de ce travail, la famille assise autour de la table semblait avoir avalé des cailloux. Debriefing : j’avais été encore une fois bien trop attentif aux détails, l’image manquait de cohérence.

Ici, je poursuis mon travail sur papier noir. J’y trouve beaucoup de plaisir, je gagne en fluidité dans mes mouvements. Ce noir sous-jacent apporte de l’énergie aux couleurs, pour peu qu’il apparaisse de façon parcimonieuse et régulière derrière les traits.

—————————

Je travaille en musique : cette fois-ci, j’ai écouté, La Familia Valera Miranda, pour me mettre en condition pour un très prochain voyage à Cuba avec mes fils. Je les avais vus en première partie de Compay Secundo, en 1998, je crois.

Hommage du jour à un peintre. Aujourd’hui, je voudrais vous signaler le travail de mon amie Marie-Hélène Dumas.

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Visite à l’exposition Manguin

Manguin 1 ::: 32x25cm

 

Didier Boutet,artist,dessin,painting,pastelliste,peinture,pastels,portraits,plein air,Facebook,Flous artistiques,blog,paysages,motif,still life,nature morte,Vexin,France,amour,art,pastel sec,figurative painter,contemporary,realism,realist,painter,painting,gallery,portrait,pictures,plein air,museum,quality,artwork,drawing,impressionnist
Manguin 2 ::: 25x34cm

Voici deux versions très différentes d’une photo prise lors de la magnifique exposition Manguin, au Musée des Impressionismes de Giverny.

La première, plus classique, a été peinte sur du papier aquarelle. J’ai fixé le papier humide sur une plaque de bois mélaminé à l’aide de bande d’encadrement kraft. Ça a très bien marché, j’ai commencé par créer un lavis léger à partir de peinture acrylique. Le papier est resté tendu, même quand, plus tard j’ai rempli la silhouette des personnages avec de l’encre de chine. Vraiment très content… jusqu’au moment d’enlever les bandes de kraft : le papier avait adhéré sur la mélamine ! Il y a eu un moment  “intense” quand j’ai décollé le pastel à l’aide d’un long couteau à découper le jambon !

Pas d’eau pour le second pastel : j’ai utilisé un Mi-Teintes Touch et j’ai fait un large usage du set de  pastels “Intenses 2” de Terry Ludwig que Françoise Bousquet a eu la grande gentillesse de me ramener des États-Unis. Adoptés !

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Les Vapeurs

Didier Boutet,artist,dessin,painting,pastelliste,peinture,pastels,portraits,plein air,Facebook,Flous artistiques,blog,paysages,motif,still life,nature morte,Vexin,France,amour,art,pastel sec,figurative painter,contemporary,realism,realist,painter,painting,gallery,portrait,pictures,plein air,museum,quality,artwork,drawing,impressionnist
Les Vapeurs ::: 29x20cm

Les Vapeurs est une brasserie située à Trouville. J’ai essayé de reprendre le thème du Vieux Bistrot, avec ce coup-ci un style plus souple et plus fondu. Au moins celui-ci ne fera pas pensé à Hopper ! L’œuvre est de petite taille, j’ai voulu rester allusif.

—————————

Je travaille en musique : cette fois-ci, j’ai écouté, entre autres, le cd  Roberto Alagna Chante Luis Mariano. Aaah, Mexico, La Belle de Cadix, L’Amour Est Un Bouquet De Violettes …!

Hommage du jour à un peintre. Aujourd’hui, je voudrais vous signaler la pastelliste australienne Stephie Clark . Quelle gaieté dans ses natures mortes !

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Le chant des crapauds

 

Le chant des crapauds ::: 31x39cm

Un petit pastel où j’ai cherché à concilier précision et ambiance.

—————————

Je travaille en musique :  j’ai écouté et réécouté Le Barbier de Séville après avoir vu au cinéma la version survitaminée de l’opéra de Rossini, mise en scène par Michieletto et donnée à l’Opéra Bastille en 2016. Séance de rattrapage en janvier !

Hommage du jour à un peintre. Je suis à chaque fois séduit par le travail de Felicity House, j’apprécie la façon ultra légère avec laquelle elle utilise le pastel.

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Au four à pain

DidierBoutet, artist, artiste,drawing, dessin, painting, pastelliste,peinture, pastels, portraits, landscape, plein air, Facebook, Flous artistiques, blog, paysages,motif,still life,nature morte,Vexin,France,amour,art,pastel sec,figurative painter,contemporary,realism,realist,realistic,painter,painting,gallery,urban landscape,cityscape,city,winning,winner,prize,best,art,portrait,pictures,plein air,museum,quality,artwork,commission,drawing,pastel society,portraits,landscape
Au four à pain ::: 44x29cm

Celui-ci s’est déroulé comme dans un rêve… J’avais cette vieille idée de peindre une version du fabuleux « Eugène Murer et son four à pain », de Pissarro. Une photo réalisée par Martine de moi en train de prendre la pose, avec ma pelle à pain, une photo de mon four à pain, un selfie de moi vu de 3/4 arrière. J’assemble tout ça et 1/2 heure plus tard j’ai mon sujet ! Encore 1/2 heure et le placement sur le papier à l’aide de Carrés Comté est fait. Deux ou trois heures de travail… le papier est du simple papier à dessin Mi-teintes, j’utilise par défi mes boîtes de pastels chinois à 10€… Paix sur la terre, je me suis bien amusé, sans me mettre la rate au court-bouillon, cette fois !

—————————

Je travaille en musique : cette fois-ci, j’ai écouté, pour faire le plein d’énergie le concert marathon de Prince au New Morning. Un concentré d’énergie pure !

Hommage du jour à un peintre. Aujourd’hui, je voudrais vous signaler Viktoria Kalaichi, jeune peintre née en République autonome d’Ossétie du Nord, à voir sur Facebook ou sur son site.

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Ferdinand

Didier Boutet,artist,artiste,drawing,dessin,painting,pastelliste,peinture,pastels,portraits,landscape,plein air,Facebook,Flous artistiques,blog,paysages,motif,still life,nature morte,Vexin,France,amour,art,pastel sec,figurative painter,contemporary,realism,realist,realistic,painter,painting,gallery,urban landscape,cityscape,city,winning,winner,prize,best,art,portrait,pictures,plein air,museum,quality,artwork,commission,drawing,drawingskills,pastel society,portraits,landscape
Pastel sur papier à grain blanc 180g ::: 40x40cm

Le portait et l’anecdotique

J’ai été fouiner sur internet pour parler du portrait de mon fils, et je suis tombé sur Wikipédia sur ce début d’article qui correspond exactement (en mieux écrit !) avec ce que je voulais exprimer :

Un portrait bien exécuté doit montrer l’essence intime de l’objet (du point de vue de l’artiste) ou une représentation flatteuse, et pas seulement une ressemblance littérale. Comme l’écrit Aristote : « Le but de l’art n’est pas de présenter l’aspect extérieur des choses mais leur signification intérieure; pour cela, l’apparence externe et les détails ne constituent pas la vraie réalité ». Les artistes peuvent tendre au réalisme photographique ou à une similitude impressionniste en représentant leur sujet mais cela diffère d’une caricature qui tente de révéler le caractère par exagération des traits physiques. Comme l’écrit Edward Burne-Jones : « La seule expression admissible dans un grand portrait est l’expression du caractère et de la qualité morale, rien de ce qui est temporaire, éphémère, ou accidentel ».

Dans la plupart des cas, cela se traduit par un regard grave et des lèvres closes, quoi que ce soit au-delà d’un léger sourire étant plutôt rare historiquement. Où, comme le dit Charles Dickens : « Il n’y a que deux styles de peinture de portrait : le sérieux et le sourire affecté ». Même en tenant compte de ces limites, une gamme complète d’émotions subtiles est possible, de la calme menace au doux contentement. Cependant, avec une bouche relativement neutre, une grande partie de l’expression du visage doit être créée avec les yeux et les sourcils. Comme le déclare l’écrivain et artiste Gordon C. Aymar : « les yeux sont le lieu on l’on cherche l’information la plus complète, fiable et pertinente » sur le sujet. Et les sourcils peuvent signifier, « presque à aux seuls, l’émerveillement, la pitié, la peur, la douleur, le cynisme, la concentration, la nostalgie, le mécontentement et l’attente, en infinies variations et combinaisons ».

Bon… Je n’avais pas tout ça en tête quand j’ai photographié Ferdinand, mais, comme pour Felix mon autre fils, et tous les portraits précédents, j’étais bien conscient que le sujet doit être “grave” et ne pas rire aux éclats ( à part peut-être un enfant…). Ce qui a induit délais et ajournements, entre coupes de cheveux inadéquates et crises de fou rire et autres blagues de potache qui énervent le photographe…

Ce portrait a été réalisé, comme les précédents, sur du papier Canson à grain. Je suis gêné, quand je portraitise, par le grain des papiers spécialisés. Et je me suis offert le set Portrait de chez Unison, qui a répondu totalement à mes attentes. J’ai également utilisé des pastels Girault, des carrés Prismacolor NuPastel et des crayons pastel Conté.

—————————

Je travaille en musique : j’ai écouté, entre autres, l’Elisir d’Amore de Donizetti avec  Ileana Cotrubas, Plácido Domingo ; Royal Opera House Orchestra & Chorus, direction John Pritchard. Magnifique !

Enfin, je compléterai dorénavant mes billets de blog par un hommage à un peintre. Aujourd’hui, je voudrais vous signaler Casey Klahn son blog et sa page Facebook. Casey, est un grand artiste. Il nous montre la voie vers ce que devrait être le pastel en 2017 ; il n’est pas par ailleurs avare de conseils. Conseil n° 1 : Expérimentez !

—————————

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.