Selfies rapides

Selfies ::: pastel sec

Pour me libérer de la tension et des doutes que ‘Chérubins » avait suscité, me suis lâché sur ces six esquisses rapides (1/2h à 2h par pastel). L’idée étant de faire « one pastel a day » et de voir à quel point je pouvais m’écarter du photoréalisme sur un portrait.

Vous pouvez m’envoyer une réflexion, un commentaire ou une demande d’abonnement au blog sur la page Contact.

Walking the dog

Faut-il peindre des paysages-pas-gais ? Si la peinture raconte une histoire, décrit une ambiance, pourquoi pas ? Ce genre de paysage mélancolique me sied bien, parfois.
J’ai utilisé ici un carton moins brut que les précédents. Il est tout aussi maniable et robuste, et autorise les essais et erreurs. Erreurs corrigées à coup de gomme, de gesso, de chiffon et de bloc abrasif. Le travail devient de toute façon intéressant quand le support est bien surchargé de pastel, on a alors l’impression de faire de la peinture à l’huile !

🎼 Walking the dog again b.jpg
Walking the dog   :::   pastel sec – 62x80cm

 

Sur la route

King size ! C’est une première, jamais je n’avais travaillé sur un tel format : 80x62cm. Pas de problème de fournitures, j’utilise le carton gris habituel. Il est cette fois un peu plus épais, de façon à ne pas avoir de problèmes lors de l’encadrement.
Tirant parti de cette très grande page blanche, je ne me suis pas gêné pour remplir l’espace à grands coups de pastels appliqués sur leur tranche et diffusés à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool.


Partant d’un fond blanc, j’ai entière liberté pour poser mes couleurs sans avoir à soustraire mentalement la couleur du papier. Cette base est là pour me montrer le chemin. Ces premières teintes posées, le choix des pastels à utiliser vient naturellement, en complémentarité  du fond.

Sur la route   :::   pastel sec – 80x62cm

Café-concert

J’inaugure ici une série sur les lieux intimistes avec un coin de mon jardin où j’aime boire un verre et écouter les oiseaux. J’ai encore une fois travaillé sur du carton gris. J’adore le rendu obtenu sur cette matière, mais il faut être patient et ne pas imaginer obtenir un rendu agréable dès les premières minutes : il faut nourrir le carton, encore  et encore, et jouer la séparation des couleurs à grands coups de fixatif…

Café-concert.jpg
Café-concert   :::   pastel sec – 36x36cm