Le goût des choses

Ceux qui, comme moi, ont exposé à la Biennale Internationale Pastel d’Opale en mars se sont vu remettre généreusement par Sennelier un stock conséquent de Pastelcard. L’occasion pour moi de mettre de coté mes supports atypiques et de me faire un trip revival en utilisant se papier. Comme souvent, certaines zones ont besoin d’être abondamment nourries avant d’être « disponibles » pour l’effet souhaité. Commence alors un jeu de billard à trois bandes entre le papier, la couleur et le fixatif. Mon meilleur allié est alors le Carré Conté dont le seul défaut est d’être disponible dans un nombre  très limité de couleurs. Mais plus qu’avec tous les autres (j’essaye actuellement les Prismacolor Premier NuPastel Firm Pastel Color Sticks, qui ne sont pas si « firm »), je peux obtenir cet aspect rugueux qu’on trouve ici sur le fond corail.

Parfum cassis   :::   pastel sec – 32x44cm

Merci de laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s