La rigole de la montagne Noire, à l’atelier

Lors de mon séjour Salon international du pastel Grand sud, j’ai été emballé par le canal du Midi et l’ingénierie ingénieuse de Pierre-Paul Riquet pour relier l’Atlantique à la Méditerrannée (voir ici, et ici). La rigole que je viens de peindre d’après photo, après l’avoir peinte sur le motif, fait partie de ces lieux étonnants, harmonieux et singuliers qui me procurent une irrépressible envie de peindre. 
Le paysage, que l’on peut voir sur le post précédent, est un peu confus : c’est le début du printemps, beaucoup d’arbres n’ont pas encore leurs feuilles. Au premier plan quelques arbustes exhibent un vert resplendissant… Comme souvent, j’ai travaillé dès le début sur la feuille entière, sans m’attarder sur aucune zone en particulier, en disposant des teintes de luminosité moyenne et en nourrissant le papier de ces couleurs. Ce parti pris « centriste » me met dans l’ambiance du sujet et me laisse ensuite toute liberté pour ensuite aller chercher les contrastes et utiliser des couleurs plus violentes.
Pastel sur Canson Mi-Teintes Touch blanc  :::   46x30cm


Merci de laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s