Goudargue

Centième post sur ce blog ! Champagne ! Sauf que, peut-être, il eut mieux fallu que ce numéro 100 concerne le pastel précédant, “Les barrières” ou le prochain… Je ne suis pas totalement satisfait de celui-ci. Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Cinq versions au total. Je joins exceptionnellement la photo qui a servi de modèle. Très jolie photo, que, pour autant, je ne peux plus voir en peinture.

Où est le problème ? La photo est riche, trop riche, sans véritable point où porter le regard. Je savais tout ça et je gardais l’image sous le coude depuis deux ans, attendant d’être prêt…

Bref, j’ai eu énormément de mal à rendre le pastel lisible et à retranscrire ce moment si spécial de fin d’après-midi un beau jour de novembre ( la ville de Goudargue est située dans les Cévennes).

L’image était difficile à simplifier. Je me suis attaché à alléger les bâtiments, les rendants plus homogènes côté couleur. Un canal trop sombre n’allait-il pas plomber l’atmosphère ? Finalement, non, si on le rééquilibre en fonçant également le feuillage… etc., etc.…

PASTEL SEC SUR CANSON MI-TEINTES TOUCH BLANC – 38X50CM – AOÛT 2014
PASTEL SEC SUR CANSON MI-TEINTES TOUCH BLANC – 38X50CM – AOÛT 2014
Goudargue, novembre 2011
Goudargue, novembre 2011