Bords de l’Epte, février

La parenthèse travaux lourds terminée, j’ai été plus qu’heureux de reprendre mes bâtons. Cette image représentait un challenge, avec ses tourbillons d’eau, ses branches et ses feuilles… J’ai utilisé pour la première fois le Mi teintes Touch épais, il ne gondole pas, ce qui permet d’assurer le trait.

L’image a des contrastes forts, et je voulais conserver cette propriété, en contradiction avec le pastel où la poudre se dépose partout et atténue les contrastes. J’ai essayé d’être parcimonieux et économe avec mes craies, spécialement sur les arbres. J’ai pensé résoudre le problème en peignant ces éléments.  Les branches ont donc été peintes à l’aide de pinceaux d’aquarelle : en bas de la feuille, (verticale sur le chevalet, comme d’habitude), j’ai disposé du papier de verre sur lequel je frottais le bâton de couleur adéquate. Le papier de verre remplace la palette, j’y ai fait mes mélanges. Avantage supplémentaire, je peux obtenir un bord net et ne pas laisser de vide entre les grains du papier.

PASTEL SUR CANSON MI-TEINTES TOUCH BLANC 59 X 40 CM