Ansicourt

Beaucoup de « recherches » pour ce pastel, j’ai pratiquement noyé mon atelier ! Utilisant du papier blanc, j’ai toute possibilité pour appliquer une couleur de fond zone par zone et pour l’étendre au pinceau en utilisant l’eau comme pour une aquarelle. Plusieurs avantages : saturer le papier de couleur, et donc rendre l’image plus intense en supprimant les points blancs qui pourraient rester sous le pastel appliqué après séchage. Ou, au contraire, déposer une couleur complémentaire qui fera vibrer la couleur déposée après séchage. Dans les deux cas, un avantage certain, celui de fixer la couleur sous-jacente et donc de garder la couleur de dessus plus pure et plus intense.

PASTEL SUR CANSON MI-TEINTES TOUCH BLANC 50 X 36 CM

PASTEL SUR CANSON MI-TEINTES TOUCH BLANC 50 X 36 CM

Publicités

7 réflexions sur “Ansicourt

    • Jamais content ! Comme Jenatzy ! Non, en fait, je suis content parce qu’à jouer entre ces couches qu’on rend indépendante en mouillant le papier, pleins de possibilités apparaissent. Mais si le résultat est bluffant avec le ciel (tu verras le résultat très bientôt) , il reste à comprendre ce qu’il faut mettre en sous-couche pour faire vibrer la couche du dessus. En particulier quand elle est foncée. Tout ça est assez excitant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s