Les Barrières, coté ouest

Ce pastel a été réalisé à Puycelsi, dans la menuiserie fermée pour cause de vacances, d’après une photo prise la veille. Il y a un endroit, à gauche du potager d’Agnès, où on n’est jamais déçu par le spectacle offert au coucher du soleil. J’ai voulu travailler dans le style du précédent pastel, sans trop coller à la photo. Je n’ai pas eu de problèmes particuliers avec le sol, les arbres dans l’ombre, au premier plan, et les arbres les plus éloignés, légèrement bleus. Mais le sujet principal, ces deux arbres très violemment éclairés par le soleil, posait problème. Les couleurs sont totalement saturées et je n’arrivais pas à faire « tourner » la lumière pour en décrire les formes. Le lendemain, j’ai été faire un tour dans les pastels de Charles , mon camarade pastelliste, et je lui ai emprunté LE jaune qu’il fallait (un Schmincke). Ce bâton, à la couleur pourtant si proche de tout ce que j’avais avec moi, à réussi à me permettre de terminer le tableau sereinement.

Moralité : un bon pastelliste ne doit jamais hésiter à claquer du pognon pour compléter son nuancier !

MI-TEINTES TOUCH CANSON BLANC – 56X42CM
MI-TEINTES TOUCH CANSON BLANC – 56X42CM

4 commentaires sur “Les Barrières, coté ouest

  1. Ce jaune Schmincke a en effet une saturation particulière ! On a l’impression qu’il reflète effectivement le soleil. Bravo pour ce pastel magnifique, qui me fait penser par côtés à certaines toiles pré-pointillistes (c’est un compliment ^^)

    J'aime

Merci de laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s