Chloé se réveille

Voilà une petite fille que je m’étais promis de peindre depuis longtemps, mais les siestes, les pleurs, la surexcitation… J’ai profité lâchement de son réveil dans les bras de son papa, lors d’une soirée, pour la photographier.

Je travaille vraiment différemment quand je peins un portrait. La marque de pastel n’est pas la même (ici des Rembrandt) et je repère soigneusement les couleurs pour le prochain portrait. Il est pour moi difficile, au stade où j’en suis, d’arriver à une cohérence des couleurs utilisées pour les carnations. Telle couleur qui paraît être pile-poil la couleur représentée sur la photo (oui, vous n’imaginez pas que j’ai fait poser Chloé pendant six heures ?), va paraître extrêmement froide quand j’aurai déposé la couleur adjacente, elle aussi paraissant tout à fait exacte…

Petits rappels : vous pouvez être prévenu par mail de la parution d’un nouvel article dans ce blog. Il suffit de cliquer sur le lien ci-contre, JE M’ABONNE ! D’autre part, les meilleurs pastels sont sur mon nouveau site http://www.didierboutet.net

Stage Philippe Hautefage

J’attendais avec impatience ce stage avec Philippe Hautefage, pastelliste dont le travail m’avait impressionné lorsque je l’avais rencontré en juin. Le stage dure une journée entière, à peu près six heures (oui, les pastellistes font déjà la semaine de 30 heures). Dans la salle communale du Bellay, entre Pontoise et Magny, neuf élèves, deux natures mortes disposées sur des tables. Pose à midi, où tout le monde amène un plat et mange ensemble (la prochaine fois, j’amène le pain !).

 

 

Après six heures de travail, tout le monde était bien cassé. La séance se termine par une « expo » des travaux. Si ce genre de nature morte n’est pas le genre de sujet que je choisirais de faire seul, je constate que j’ai passé une journée formidable, l’étude était tout à fait passionnante, je me suis inscrit pour la séance de janvier.

Stage Philippe Hautefage ArtSpectrum bleu pale 40×32 cm

 

 

Les deux pommiers

Sans doute  le dernier pastel sur le motif de l’année ! Nous étions au fond du jardin, Katia, Nathalie et moi pour peindre cette ambiance d’automne, il y a dix jours. Il y a débat acharné sur l’utilisation de supports sombres ou blancs… Sur le précédant pastel, Pont d’Aveny, j’ai eu tord de travailler sur du blanc. Ici, je pense que le blanc était plus approprié.

En tout cas, travailler ensemble est très stimulant. Parallèlement à ce blog, je travaille à la construction d’un site-galerie plus traditionnel.

ArtSpectrum blanc 65×50 cm